Actualité

Accusé d’être membre du MFDC, Guy Marius Sangna répond et…

Depuis plusieurs heures des amis m’envoient des commentaires de personnes qui m’accusent d’être un « rebelle », d’être un membre du MFDC, exigeant de moi de me prononcer et/ou de condamner le MFDC, Salif Sadio…

Cela fait plusieurs années, depuis que je suis petit, que je fais face à cela. Ils ne s’adressent pas en réalité à moi car ils savent que cela ne peut pas m’émousser. Ils savent que cela ne réussira jamais à me fermer la bouche devant les détournements du valet de l’impérialisme qu’est Macky Sall, leur vampirisme sur nos ressources et les souffrances qu’ils imposent à nos populations. Ce qui leur fait mal c’est que malgré tout je continue à garder mon poste de combat dans le FRAPP.

Ces gens qui m’accusent d’être un « rebelle », un membre du MFDC ne se rendent même pas compte qu’ils me traitent ainsi car je suis « joola » et de Casamance. Aucun autre sénégalais radical comme moi qui est d’une autre région ou d’une autre ethnie n’est traité de « rebelle » ou de membre du MFDC. 

Au Sénégal vous êtes »rebelle » dès lors que vous êtes un radical habitant la Casamance ou étant une ethnie de la Casamance. 

Ils ne se rendent même pas compte qu’ils sont comme ceux-là qui exigent des musulmans du monde entier de dénoncer tout acte terroriste commis par des gens prétendant être musulmans. 

Enfin, chers amis, mes ambitions dépassent la Casamance, dépassent le Sénégal. Je suis présentement au Mali discutant de l’avenir du Mali, des pays anciennement colonisés par la France, de l’Afrique de l’ouest, de l’Afrique. 

Ils défendent Macky Sall, le traître à l’Afrique. 
Nous défendons, le Mali, le Sénégal… l’Afrique.

Aujourd’hui, nous avons été reçus par le premier ministre malien aujourd’hui.

Macron, le Mali ne veut plus être une sous-préfecture de la France. 


De Bamako où je me trouve, je pense aux élèves et aux enseignants hors des classes depuis deux mois. Toute ma solidarité aux élèves et aux enseignants de l’école publique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.