Actualité Sport

Primes de 50 millions : Macky sème la pagaille au sein de la FSF

Après l’euphorie de la victoire à la Coupe d’Afrique des nations (CAN), un vent de tempête s’abat sur la Fédération sénégalaise de football (FSF). En effet, les primes accordées aux Lions et au staff technique sont au centre d’une vive polémique.

Les 2,6 milliards Fcfa que les joueurs et la délégation sénégalaise se sont partagés, à raison de 50 millions Fcfa par personne, mettent sens-dessus sens-dessous la Fédé. Certains dénoncent le partage de «bouki» (l’hyène) basé sur le copinage et l’arbitraire.

«Le partage se fait à la tête du client, sans critère aucun. Le président de la Fsf Augustin Senghor, son 1er vice-président Djibril Wade, le 2e vice-président Abdoulaye Sow, le 4e vice-président Amadou Kane et le 6e vice-président Cheikh Seck ont tous reçu des primes spéciales. Par contre, Adama Ndour 3e vice-président et Kosso Diané 5e vice-président ont été royalement ignorés », rapporte une source du quotidien sportif Record.
Même le garde du corps personnel d’Augustin Senghor est bien pris en compte dans les primes spéciales. Aziz Samb, pour ne pas le nommer, a assuré la sécurité du candidat Senghor pendant la campagne et l’élection à la présidence de la FSF au mois d’août dernier.

seneweb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.