Actualité Sport

«Le football sénégalais n’a pas de temps à perdre » : Cheikh Seck

« Nous avons toujours dit que l’objectif était de gagner cette CAN, Dieu a exaucé nos prières. Une semaine après, nous devons reprendre et nous projeter vers la préparation des matchs contre l’Egypte en mars prochain », a suggéré le chargé des équipes nationales à la FSF.

Le football sénégalais n’a pas de temps à perdre, il doit s’engager vers les plus grands standards, gagner d’autres coupes d’Afrique des nations et prendre part à la phase finale de Qatar 2022, a déclaré Cheikh Seck, en perspective des barrages de la coupe du monde programmés en mars prochain.

Il estime que ce premier sacre sénégalais « n’est qu’un début du cycle de victoires pour le football national ». « On a attendu longtemps, on doit continuer avec notre potentiel et [nous mettre] au travail pour aller de l’avant », a-t-il ajouté, soulignant la chance qu’il a d’assister au sacre du football national. « Je n’ai pas eu la chance de gagner ce trophée en tant que footballeur.

Aujourd’hui, mes enfants me permettent d’assister à ce sacre du football national », a poursuivi Cheikh Seck. Il dit n’avoir pas de mots pour décrire les sentiments qui l’ont animé à la fin de la séance des tirs au but. Le Sénégal a longtemps attendu ce moment, a rappelé le président du Jaraaf de Dakar, en s’adressant à des journalistes après la victoire finale des Lions à la CAN 2021.

Après 120 minutes de jeu lors du match contre l’Egypte (4TAB), « on y a toujours cru même si tout le monde connaît les caprices du football », a insisté Cheikh Seck. « Nous avons dominé le match de la tête aux épaules et à un certain moment, on pouvait avoir des doutes légitimes. Mais, c’est une victoire méritée, c’est ce qui la rend encore plus belle », a indiqué Cheikh Seck, qui a participé à quatre phases finales de CAN en 1986, 1990, 1992 et 1994,note l’Aps.

Sénégal7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.