Actualité justice

Médicaments pour avorter : 4 personnes arrêtées à «Keur Serigne Bi» par la Section de Recherches

Les éléments de la Section de Recherches de la gendarmerie se sont lancés aux trousses des mis en cause, suite à une information anonyme faisant état d’un trafic intense de médicaments pour avorter, au marché noir de «Keur Serigne Bi». 

Selon Rewmi Quotidien, les investigations menées par les enquêteurs ont permis d’identifier, d’abord, le nommé M. Sarr, qui avait rendez-vous avec un indicateur actionné pour la cause.

Interpellé sur sa moto, l’étudiant renseigne qu’il a été commissionné par B. Tall pour la livraison des six comprimés (Cytotec 200), retrouvés par devers lui.

Au terme de leurs auditions, les quatre comparses ont été déférés au parquet, puis placés sous mandat dépôt. Ils seront jugés le 7 octobre prochain, par le tribunal des flagrants délits de Dakar, pour association de malfaiteurs et trafic de médicaments, classés drogue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.