Actualité société

Critiqué par sa mère après son échec au Bac, il Tabasse Sa Mère

Après tous les sacrifices consentis pour préparer son examen et les nuits blanches passées pendant les révisions, les efforts de Mohamed Lam n’ont pas été reconnus par sa maman. Après son échec au Bac, sa maman lui a tout simplement fait savoir qu’il a échoué parce qu’il n’a pas bien étudié. Cette appréciation négative l’a fait sortir de ses gonds. C’est ainsi qu’il s’est attaqué à elle en lui administrant un coup avec le fusil de chasse qu’il a pris à la cuisine. Ndèye Fatou Diallo s’en est sortie avec une incapacité de travail temporaire de 15 jours. 
  
Poursuivi pour « coups et blessures volontaires à ascendant », l’élève malheureux a comparu lundi devant le Tribunal d’instance. Des faits qu’il a reconnus sans ambages. «Je reconnais avoir frappé ma mère avec le fusil sous le coup de la colère», a-t-il avoué dans des propos rapportés par le journal. Mais le juge ne s’est pas empêché de comprendre les raisons qui l’ont poussé à s’attaquer à sa maman avec un fusil de chasse. En réponse, l’élève Mohamed Lam estime qu’il était sous le coup de la colère. 
  
Dans sa relation des faits, la maman qualifie son fils d’être coutumier des faits. «Je lui ai reproché d’avoir échoué au Bac, car il n’a pas bien étudié. Il s’est levé brusquement pour aller dans la cuisine et prendre un fusil de chasse avec lequel il m’a frappée au front», a-t-elle soutenu, sans réclamer de dommages et intérêts. Le Parquet a requis l’application de la loi. 
  
D’après la défense, la maman avait fait comprendre à son fils que les bons élèves ne ratent pas le Bac. «C’est cela qui l’a énervé. Il était blessé dans son amour profond. C’est pourquoi il a agi de la sorte», plaide l’avocat pour justifier l’acte de son client qui sera édifié sur son sort le 30 août prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.