Actualité société

Mort de Touba Daba Mbaye: La clinique Nest incriminée

L’affaire a fait du bruit depuis quelques semaines. Une jeune dame nommée Touba Daba Mbaye est morte suite à une injection faite par son médecin traitant. Ce, alors qu’elle était enceinte.
Selon Source A, la clinique NEST est au coeur de la polémique. «Cela fait suite au rendez-vous au niveau de la structure sanitaire  et cours duquel,explique un membre de la famille que le génycoloque A.D qui l’a suivait ainsi qu’à son accompagnant que le coeur du bébé ne battait pas normalement. Une information qui les a surprise puisque durant toutes les visites prénatales qui ont été faites, il n’a jamais eu d’anomalies.»
Mais  la dame a finalement accepté l’avis du spécialiste avant l’option de faire une césarienne. Finalement, le gynéco a décidé de lui injecter de l’adrénaline pour les sauver tous les deux . Malheureusement les choses ont empiré.
Après l’injection , la situation du  bébé a empiré. Il a même perdu la vie  racontent nos confrères de Source A. Pour sa part, sa maman a été hospitalisée au niveau du service réanimation de l’hôpital Le Dantec ou elle a expulsé c’est à dire  que le bébé est sorti naturellement même s’il n’était plus en vie. D’ailleurs, elle était accompagnée par son gynécologue qui est  en réalité  le chef de service de la Clinique NEST. Sur place, elle a passé plus de 17 jours avant de rendre finalement l’âme. Un fait qui a poussé la famille de la victime à se poser des questions.
Du coté de la Clinique NEST, la réponse tarde encore a être donnée. Nos confrères ont essayé de joindre le Gynéco en personne mais en vain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.