Actualité Politique

«Le 23 juin à 14h, le président n’était pas au courant des manifestations à Dakar’ »

Au 10eme anniversaire du 23 juin, commémoration, dans un contexte de division. Une bataille d’héritage de cette révolte démocratique pour venir à bout d’un projet présenté comme une dévolution monarchique. Joint par Rfm, Moussa Sy fait des révélations et considère tout de même une maladresse de la part de la majorité à l’époque.

« Il y a eu une maladresse quelque part dans notre majorité. Nous avons fermé les yeux, en tout cas, à un certain niveau, nous n’avons pas voulu dire la vérité au chef pour lui dire qu’on ne peut pas en 2000 après de grandes batailles de conquête et après  revenir à une élection où on allait supprimer le deuxième tour », dit-il.
De ce jour, Moussa Sy retient que le pouvoir doit toujours prendre le soin d’avoir toutes les informations parce que dit-il : « Ce jour là, j’ai pu constater de fait en présence du questeur Lamine Thiam, du président du groupe DouDou Wade… à 14h quand nous avons joint le président pour écourter la  séance, il n’était pas au courant des manifestations qui avaient lieu à Dakar ». Une situation qu’il juge  »extrêmement grave’’. Il poursuit : « Il était fermé dans un bureau donc on attendait peut être que la validation se passe pour l’informer alors qu’en ce moment le Sénégal brûlait. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.