Actualité société

Mort d’Abdou Faye: Son Père écarte la thèse du suicide et relève des blessures sur sa tête

En conférence de presse  au siège de Frap ce jeudi,la famille d’Abdou Faye qui est  déclaré mort par suicide à la prison centrale, a fait face à la presse.Selon le père de la victime,la thèse du suicide est d’emblée écartée dans cette affaire.

«C’est dimanche que son frère Fallou était parti le voir au commissariat Central de Dakar. Hier mercredi, il m’a appelé pour me dire que Abdou est mort. J’étais alors en campagne. Il m’a dit qu’il a entendu la nouvelle sur les réseaux sociaux.

La thèse du suicide ne nous convainc pas. Non. Nous voulons que l’affaire soit portée devant les tribunaux pour que ce soit tirée au clair. Nous demandons l’aide de tous, à commencer par le président de la République, pour que ce soit tiré au clair.

Nous ne croyons pas à la thèse du suicide. Que la justice fasse son travail. Son homonyme, qui l’a vu, m’a dit qu’Abdou Faye avait des blessures  au niveau de la tête. Son petit frère m’a dit qu’il était venu lui apportait le petit déjeuner, le jour de sa mort, mais les policiers lui ont dit qu’il ne pouvait pas encore le voir.

Sur le chemin du retour, il a vu sur les réseaux sociaux l’annonce du décès de Abdou. Il est revenu au commissariat demander aux policiers ce qui s’est passé, en vain. Il  m’a appelé pour m’annoncer la nouvelle. Et je suis venu à Dakar aussitôt.

C’est la première fois que Abdou Faye est arrêté et placé en garde à vue. Donc si vraiment vous êtes gardés à vue, on doit avoir un œil sur vous. Comment peut-il se suicider alors qu’il est en garde à vue ?», se demande le père de famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *