Actualité Politique

Dérives sur le net: « Nous n’allons pas laisser des gens derrière leurs claviers détruire des personnes…gratuitement »:Macky Sall

Le respect de la liberté d’expression et la liberté d’opinion doivent être respectés. C’est le point de vue du chef de l’État qui recevait ce matin à la salle des banquets, au palais de la République, les centrales syndicales venues lui présenter les cahiers de doléances des travailleurs du Sénégal. 

Et c’est sur une interpellation du secrétaire général du Synpics que le président Macky Sall s’est indigné des dérives visibles sur Internet et qui gâchent le travail de la presse. En effet, le chef de l’État entend prendre de fermes mesures pour sanctionner ceux qui s’estiment être dans l’anonymat et pensant qu’ils ne peuvent être repérés. 

« Si notre pays a reculé dans le classement de la démocratie, c’est pas dû au gouvernement ou à l’État. Les gens ont voulu profiter des évènements pour s’en prendre à des organes de presse. C’est vraiment déplorable », regrettera dans un premier temps le président Macky Sall qui poursuit en ces termes : « Je tiens également à rappeler que désormais, on ne peut pas laisser passer sous un prétendu anonymat de clavier, des personnes se permettre de dire ce qu’elles veulent. On va prendre des mesures sur cela car, c’est tout à fait inacceptable ». 

Ainsi, devant le syndicat des professionnels des médias, le président de la République se dit déterminé à combattre avec les acteurs des médias, ces actes irresponsables qui tendent à ‘dévaloriser’ ce secteur. « Nous allons travailler ensemble pour que cela soit réglé » lancera- t-il aux acteurs de presse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *