Actualité justice

Condamné à 15 ans pour « terrorisme », Ibrahima Ly vers un acquittement…

Terrorist with a rocket launcher

Ibrahima Ly, le Franco-Sénégalais de 34 ans, a été condamné à 15 ans de prison pour acte de « terrorisme », en avril 2018. Lors de son procès en Appel du lundi 29 mars 2021, devant la Chambre criminelle de Dakar, il a réfuté les faits qui lui sont reprochés, révélant qu’il a été contraint de faire des vidéos en faveur des djihadistes de Daesh après avoir été piégé par son ami Ahmed Diakhaté. 

Le 15 mars 2018, le parquet avait requis la perpétuité contre ce natif de Trappes auquel il est reproché de s’être rendu en Syrie pour faire le Jihad. Les photos où il tient une arme et une vidéo dans laquelle il exhorte les musulmans au jihad ont notamment été retrouvés sur son téléphone. Il a finalement été condamné à 15 ans de travaux forcés le 10 avril 2018. Avant d’interjeter appel. 

Appelé à la barre lundi 20 mars 2021, il a été interrogé sur la vidéo en question et sur sa présence en Syrie. Ibrahima Ly a déclaré qu’il a été piégé par son ami, Ahmed Diakhaté. « Il m’avait promis que j’allais apprendre l’arabe. Mais sur place, j’ai découvert une autre réalité. Lorsque j’ai découvert leur mode de vie, j’ai décidé de retourner en France mais ils ont dit niet », a expliqué le prévenu. 

S’agissant de la vidéo retrouvée chez lui, il a informé avoir été forcé à la faire et à prendre une photo avec des armes Kalashnikov pour approuver l’attaque de Charlie Hebdo. 

« Suite à cela, on m’a libéré en me laissant au niveau de la frontière de Turquie. De là, je suis parti au consulat du Sénégal pour revenir à Dakar. On m’a arrêté une semaine après. Je ne suis pas parti en France, car on m’a dit que je serais arrêté là-bas. Ahmad Diakhaté m’a utilisé et m’a menti », a soutenu Ibrahima Ly sans convaincre. 

 Selon son avocat, Me Assane Dioma Ndiaye,  son client n’est pas un terroriste. La robe noire plaide la relaxe au bénéfice du doute. Le délibéré le 26 avril prochain rapporte L’As.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *