Actualité Faits-divers

Aminata Camara caillasse la boutique de son ex-amant

amadou Sall a porté plainte contre son ex petite amie, Aminata Camara qu’il accuse d’avoir caillassé sa boutique et menacer de le tuer mort. A la suite d’une idylle amoureuse, Aminata Camara et Amadou Sall ont eu un enfant en 2016. Après leur rupture, Amina Camara aurait demandé à son ex-copain de reprendre son fils, s’il ne veut pas qu’il l’offre au premier venu. «J’avais repris mon fils pour le confier à ma mère qui vit en Guinée. Depuis que j’ai fait venir à mes côtés mon épouse qui vivait en Guinée, Aminata Camara a piqué une crise de jalousie. Elle a brisé les vitres de ma boutique avant de menacer de mort en me sommant de ramener notre fils que j’ai envoyé en Guinée», raconte le plaignant.

D’aprés le récit de l’As, le témoin Mbaye Diouf soutient avoir entendu des bruits dans l’atelier de Sall. Venu s’enquérir de la situation, il a vu Aminata Camara empoigner le sieur Sall et lui réclamer son enfant. «Le 4 mars dernier vers 11 heures, je me suis effectivement rendue à l’atelier de mon ex-fiancé. Si je l’ai fait, ce n’était pas dans le but d’y créer un esclandre, mais c’était pour lui réclamer mon fils ainsi que la somme de 400.000 francs que je lui avais prêtée, il y a quelques années. Je lui ai réclamé cet argent, parce que je me suis sentie trahie par Amadou Sall qui, pour entretenir une relation sentimentale avec moi, m’a fait croire qu’il n’était pas marié. Pire encore, voulant me retirer la garde de notre enfant, il m’a fait croire qu’il voulait le présenter à sa maman en Guinée et me l’a enlevé. Depuis lors, je peine à voir mon enfant qui est retenu en Guinée», indique la dame. Le dossier sera transmis au procureur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *