Actualité Sport

Ligue des Champions : Zinedine Zidane réagit au tirage Real Madrid-Liverpool

Le tirage au sort des quarts de finale de Ligue des Champions a été taquin avec l’histoire. Parmi les quatre affrontements, il y aura deux remakes des dernières finales : Bayern Munich-PSG, pour une revanche de la saison passée, et Liverpool-Real Madrid, une réédition de la finale 2018. Les deux formations ont bien changé depuis. La Casa Blanca ne domine plus comme avant et les Reds, après avoir remporté la C1 en 2019 puis la Premier League l’été dernier, traversent une grosse crise.

Dès lors, difficile de pronostiquer un résultat entre deux des clubs les plus puissants au monde mais dans une forme en dents de scie. «Nous connaissons leurs difficultés dans le jeu. À ce niveau, toutes les équipes sont très bonnes, très difficiles à jouer. Ce sera un match très exigeant. Nous connaissons cette équipe. Physiquement, elle nous demandera beaucoup plus d’exigences. Pour le moment, nous avons le match de demain (face au Celta, à suivre en live commenté ici) et nous nous concentrerons dessus plus tard », a expliqué Zidane en conférence de presse ce vendredi.

Zidane redoute Liverpool

Depuis quelques temps, le Real Madrid montre deux visages. L’un conquérant en Ligue des Champions et motivé face de grosses cylindrées européennes, et l’autre beaucoup plus poussif durant la routine de la Liga. De quoi rassurer la formation espagnole même si une élimination en quart de finale passerait mal dans ce contexte compliqué, où Zidane et certains de ses cadres jouent une partie de leur avenir. «Chaque année, durant la phase finale, vous risquez toujours tout. Je ne regarde pas ces choses-là, mais je le fais au jour le jour. Le reste, c’est de la philosophie», balaye le coach.

«On ne peut pas dire que c’est un bon ou un mauvais tirage. Liverpool est capable de jouer sa carte sur un match seulement. C’est la même chose que nous. Nous étions mal en point et nous sommes toujours là, dans les deux compétitions (Ligue des Champions et Liga). Ce sera un bon match entre deux équipes qui ont remporté de nombreuses fois la compétition. À ce niveau-là, c’est toujours très difficile à gagner», prophétise un Zidane qui attendra le 6 avril prochain avec beaucoup d’impatience.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *