Actualité Politique

AEROPORT DE SAINT-LOUIS : ALIOUNE SARR SAISIT ANTOINE FELIX DIOME

En visite de chantiers des travaux de réhabilitation de l’aéroport international de Saint-Louis, le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr, a annoncé avoir saisi son collègue Antoine Félix Diome pour le déplacement d’installations « incompatibles » avec la construction de l’infrastructure aéroportuaire.

« Nous avons constaté des habitations et des fermes dans l’enceinte de l’aéroport, a-t-il, en effet, déclaré. J’ai échangé avec le ministre de l’Intérieur et les instructions seront prises pour que dans les meilleurs délais, ces installations soient déplacées. Parce qu’incompatibles avec la construction de l’aéroport. »

Il a assuré que « la question des impenses est en train d’être prise en charge par le ministre des Finances. » Mais il s’est empressé d’ajouter : « il est urgent que cette ferme qui est à l’intérieur de l’aéroport soit déplacée. Egalement les habitations qui sont dans l’espace de sécurité de l’aéroport. Parce qu’il s’agit d’un investissement de 23 milliards F CFA. »

Pour rappel, l’infrastructure aéroportuaire, d’un coût de 23 milliards F CFA, est inscrite dans le Programme de réhabilitation des aéroports du Sénégal (PRAS 1). Lequel programme, rappelle la tutelle, constitue « un des piliers du hub aérien du Sénégal, pour permettre aux Sénégalais de se déplacer avec l’avion de manière confortable. »

La fin des travaux est prévue d’ici à décembre 2021. A terme, Saint-Louis devrait bénéficier « d’un aéroport de rang international avec tout ce que cela offre comme opportunités sur le plan économique et touristique, (entre autres), et (son) intégration dans le Sénégal mais aussi dans le reste du monde », a souligné Alioune Sarr. En dehors des installations, la tutelle a noté « une avancée significative » des travaux.

La première phase du PRAS, un des projets phares du Plan Sénégal Émergent (PSE), concerne Saint-Louis, Ourossogui, Tambacounda, Kédougou et Ziguinchor. Emedia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *