Actualité santé

Le Vaccin Astrazeneca suspendu par certain pays en Européen

Sept pays européens ont suspendu l’utilisation d’un lot de vaccins AstraZenecaaprès des troubles de la coagulation signalés chez des personnes vaccinées.Notre pays  qui a réceptionné 324.000 doses de ce vaccin va-t-il renoncer ou suspendre ses doses mises gracieusement à sa disposition par l’initiative Covax ?  La réponse du docteur Ousseynou Badiane du Programme Elargi de Vaccination (PEV).

Ousseynou Badiane directeur du Programme Elargi de Vaccination (PEV) joint au téléphone par Rewmi Quotidien, a déclaré qu’il n’y avait pas lieu, à l’heure actuelle, de suspendre au Sénégal l’utilisation du vaccin contre le COVID-19 développé par AstraZeneca, contrairement à la décision prise dans la journée par certains pays européens. Il souligne qu’ils n’ont pas encore reçu d’ordre de suspension de l’Agence nationale du médicament.

Pour Badiane, il n’est pas possible pour l’instant d’établir une corrélation certaine entre le vaccin et cet effet secondaire même s’il reconnait que la question doit faire l’objet d’une enquête approfondie. « S’il y a effets secondaires graves, on va faire des investigations pour voir la démarche à adopter », dit-il, précisant tout de même que cela doit rassurer les Sénégalais car les gens sont en train de faire des recherhces.

De son côté, AstraZeneca, qui a développé le vaccin avec l’université d’Oxford (Royaume-Uni), a défendu la sécurité de son produit. AstraZeneca a déclaré que la fiabilité de son vaccin avait été examinée en détail lors d’essais cliniques et que les données examinées par la communauté scientifique avaient confirmé que le vaccin était en général bien toléré.

Le groupe pharmaceutique a également rappelé que ses doses de vaccin étaient soumises à des contrôles de qualité rigoureux. “La sécurité du vaccin a été largement étudiée dans les essais cliniques de phase III et les données (…) confirment que le vaccin a été généralement bien toléré”, a indiqué à l’AFP un porte-parole du groupe. Le gouvernement britannique a aussi jugé le vaccin “sûr” et “efficace”.

Pour rappel, le Sénégal a réceptionné mercredi dernier 324.000 doses du vaccin AstraZeneca, offertes par l’initiative Covax pilotée par l’Organisation mondiale de la santé et l’Alliance pour le vaccin (GAVI). Un complément de 1.285.000 doses est attendu dans les meilleurs délais, afin de rompre la chaîne de transmission.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *