Actualité société

Me Elhadji dit non à la médiation dans l’affaire Sonko et demande aux religieux de « s’occuper de la religion »

Le collectif des religieux a entamé une médiation dans l’affaire Sonko-Adji Sarr pour apaiser les tensions. Après avoir rencontré le leader du Pastef sous le coup d’une plainte pour « viols et menaces de mort », les membres étaient censés rencontrer hier lundi, la masseuse Adji Sarr. Mais un des avocats de l’accusatrice, Me Elhadji Diouf, s’est opposé, demandant à ces religieux de s’occuper de la religion. 

C’est le journal « Source A » qui a donné l’information. Me El hadji Diouf s’est s’opposé catégoriquement à toute entremise entre sa cliente et les hommes religieux. Selon lui, « les religieux n’ont qu’à s’occuper de la religion sinon, ils risquent de discréditer dame justice », a-t-il soutenu dans les colonnes du journal. 

Mieux, il indique que « Adji Sarr ne parle qu’au juge. Elle n’accepte aucune médiation, elle parce qu’elle croit en la justice de son pays, contrairement à ses gens qui dénoncent la justice ». D’ailleurs prévient la robe noire « ni la société civile, ni le chef de l’Etat, aucune institution, personne ne doit faire obstruction à la manifestation de la vérité dont le tribunal se charge.»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *