A la Une Actualité santé

vaccin contre la fièvre jeune: la campagne de vaccination démarre dans la panique à Tamba et Kédougou

La campagne de vaccination contre la fièvre jaune a démarré ce lundi, 15 février, à Tambacounda et Kédougou. Seulement ce démarrage ne s’est pas fait sans quelques couacs puisqu’une rumeur a circulé que la vaccination concernait le covid-19. Des parents d’élèves ont même envahi certaines écoles élémentaires pour s’informer de la situation exacte.

Finalement tout est rentré dans l’ordre permettant de démarrer une campagne de vaccination de 10 jours. Trois districts sont concernés : Kédougou, Saraya et Salémata. L’accent sera mis sur la communication contre la désinformation. « Cette situation est consécutive à une épidémie de fièvre jaune qui s’est déclarée dans ces régions. Ce qui a amené les autorités centrales à déployer une mission d’investigation et évaluer le risque de propagation de l’épidémie », a déjà indiqué le coordonnateur du Programme élargi de vaccination (PEV), Dr Ousseynou Badiane.
Ce dernier ajoute que les recherches ont montré qu’il y a un risque élevé de transmission de cette maladie dans cette zone et nécessitait aussi une riposte vaccinale.

D’après le coordonnateur du PEV, la fièvre jaune est une maladie très grave qui peut amener une létalité de 50 à 75%. Quelques 642 mille 459 personnes seront vaccinées contre la maladie de la fièvre jaune dans la région de Tambacounda, a annoncé la responsable du bureau régional de l’éducation et de l’information pour la santé de la région médicale, Mabinta Sambou Coly, lors d’un atelier sur la fièvre jaune à l’intention des journalistes.

« Nous avons enregistré des cas de fièvre jaune dans les régions de Tambacounda et Kédougou. Donc, il faut organiser une riposte dont l’objectif principal est de réussir une couverture vaccinale d’au moins de 95 % sur toute l’étendue de la région », a-t-elle expliqué.

La maladie de la fièvre jaune est réapparue dans la région de Tambacounda, précisément dans le district sanitaire de Kidira, où 4 cas, dont deux décès, ont été recensés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *