A la Une Actualité justice

«Ousmane Sonko peut bel et bien refuser de soumettre à un test ADN » (Avocat)

Me Moustapha Dieng, avocat et membre du Barreau de Dakar, s’est exprimé sur le souhait du juge instruction qui veut faire un prélèvement sur Sonko afin d’effectuer un test ADN, dans l’affaire de présumé viol opposant le député à une jeune masseuse. A en croire la robe noire, « rien n’oblige Sonko à se soumettre à un quelconque test sur sa personne ».

L’avocat soutient que «Ousmane Sonko peut bel et bien refuser de soumettre à un test ADN ». Selon lui, le député n’est « en aucun cas obligé de faire un quelconque prélèvement sur sa personne ». Poursuivant son idée dans le journal ‘Source A’, Me Dieng affirme que juge d’instruction doit « user d’autres moyens et apporter des pistes d’expertises, afin de trouver des informations complémentaires sur l’enquête ».

Selon le procès-verbal, un « prélèvement vaginal » sur l’accusatrice,  Adji Sarr, a été effectué le jour des faits. Ce qui pousse Me Elhadji Diouf qui s’est proclamé avocat de Adji Sarr à insister que l’accusé, Ousmane Sonko fasse un test ADN. Les avocats du député l’ont mis en garde, soutenant qu’il n y a pas de prélèvement dans le dossier.

Toutefois, le juge d’instruction peut prendre deux décisions à la fin de son enquête. Il peut faire une ordonnance de non-lieu pour dire qu’il ne trouve rien qui inculpe la personne incriminée. Il peut aussi prendre une ordonnance de renvoi et le dossier qui sera aussitôt transmis à la juridiction compétente pour l’ouverture d’un procès.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.