A la Une Actualité justice

Affaire du douanier Mouhamadou Sall: Le parquet s’oppose au Doyen des juges

Rebondissement dans l’affaire Mouhamadou Sall, du nom de ce douanier qui est accusé d’avoir tué sa fille âgée de 6 ans le 6 octobre 2020. Et c’est pour parler du duel existant entre le parquet et le Doyen des juges. Selon Libération, contre l’avis du parquet, le doyen des juges a pris une ordonnance pour mettre fin à l’internement du colonel, Mouhamadou Sall, inculpé pour l’assassinat de sa fille âgée de 6 ans.

Considérant que l’inculpé était dans un autre état le soir des faits, le doyen des juges l’avait placé sous le régime du contrôle judiciaire au niveau de l’hôpital psychiatrique de Thiaroye. Auparavant, le douanier avait passé 45 jours dans les services de psychiatriques de l’hôpital Fann pour y suivre des soins. Et, d’après le journal, il y a quelques jours, les conseils du douanier ont introduit auprès du doyen des juges une requête pour mettre fin à son internement afin de lui permettre de réintégrer la vie sociale.

En effet, les mêmes médecins qui avaient conclu qu’il avait commis son acte « dans un état de démence grave passager » ont estimé que son état de santé actuel était compatible avec un retour dans la vie sociale. Fort de ces arguments, le doyen des juges a donné une suite favorable à la requête. Le parquet, qui était contre, a fait appel. C’est à la chambre d’accusation de la Cour d’appel de les départager.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *