A la Une Actualité société

Gestion clanique de la Sodav, du Musée de la civilisation noire : Thione Seck et Cie déclarent la guerre contre Youssou Ndour et ses proches

Les artistes notamment Thione Ballago Seck, Idrissa Diop et le président de l’Observatoire de la musique et des arts (Omart), Mamadou Abdoulaye Guissé, ont-ils déclaré la guerre contre le chanteur Youssou Ndour, sa famille et ses proches ? En tout cas, c’est ce qu’ils semblent dire lors de l’émission animé par le leader de « Ram Dan » à travers sa chaîne Youtube. Le père de Waly Seck et ses invités ont monté au créneau pour demander l’audit de la Société sénégalaise du droit d’auteur et des droits voisins (Sodav) dirigée par Ngoné Ndour par ailleurs sœur du « roi du balakh ».

Selon L’As qui rapporte leurs propos, Thione Seck et Compagnie ont également réclamé des changements dans son mode de fonctionnement.

Lors de l’émission, le père de Waly Seck a, sans doute, déclenché de nouveau les hostilités entre lui et Youssou Ndour, en soutenant les détracteurs de ce dernier dans la lutte qu’ils mènent contre lui, sa famille et ses amis, qui occupent des postes stratégiques dans la gestion de la culture sénégalais. « À partir d’aujourd’hui, je vous réjouis dans votre lutte », a-t-il annoncé.

Thione Seck et compagnie ont invité le président de la République, Macky Sall à prêter une oreille attentive à la demande des artistes. Ils ont, par ailleurs, dénoncé la nomination d’Abdoulaye Racine Senghor, « un proche du patron du Groupe futur média », comme Président du Conseil d’Administration du Musée des Civilisations noires. 

Ils ont aussi fustigé le fait que le poste de Présidente du Conseil d’administration du Grand Théâtre National Doudou Ndiaye Coumba Rose revienne à Adja Sy, elle aussi « proche de Youssou Ndour ».

Prenant la parole, Idrissa Diop a demandé à Baaba Maal, Ismaëla Lo, Coumba Gawlo Seck, Kiné Lam, et à toute la jeune génération notamment Momo Dieng, Wally Seck, à se joindre à eux pour mener le combat. « Il faut que le tout le monde se lève pour changer l’esprit de la culture dans ce pays. Le Sénégal mérite d’avoir une culture assez généreuse », a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *