A la Une Actualité Politique

Alliance Khalifa/Sonko : Barthélémy Dias parle d’une vaste Coalition.

L’alliance entre Ousmane Sonko et Khalifa Sall aura bien lieu. Et elle ira même au-delà des deux hommes pour rassembler d’autres leaders afin de former un bloc pouvant faire face à Macky Sall. Barthélémy Dias qui dit être l’initiateur de cette rencontre entre les leaders de Pastef et Taxawu Senegaal a donné plus de détails lors de son passage, ce dimanche, à l’émission Grand Jury de la Rfm.

«Dans cette coalition, il n’y aura pas qu’Ousmane Sonko et Khalifa Sall. Il y aura d’autres forces. Il y aura des forces de la société civile, des forces syndicales. Khalifa Sall est en train de discuter avec beaucoup de monde », souligne-t-il. Parmi les leaders de partis, Barth cite Abdoul Mbaye et Mamadou Lamine Diallo comme étant membres de cette coalition.

Le premier combat de cette force politique de l’opposition sera sans doute d’obtenir l’organisation des élections locales. En effet, Dias fils soupçonne le camp au pouvoir de multiplier les reports des Locales jusqu’en 2022 pour grignoter sur les Législatives et la Présidentielle.

A ses yeux, l’audit du fichier ne saurait être une excuse pour ne pas tenir les Locales. La vérité, affirme-t-il, est que le pouvoir sait qu’avec cette coalition en gestation, Macky et son camp perdront les grandes villes. Ce qu’ils veulent éviter, sachant que les Locales sont perçues par nombre d’observateurs comme le premier tour d’une Présidentielle au Sénégal.

Pour lui donc, il faut pousser le régime à se plier à la loi. « Macky Sall a la responsabilité historique de respecter le calendrier et d’organiser les élections. Au cas contraire, le peuple sénégalais doit l’obtenir par la force. Et ça, nous y travaillons », prévient-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *