Inconnue

ÉMIGRATION CLANDESTINE – LE PÈRE DU JEUNE DOUDOU ÉCOPE D’UN MOIS FERME

La sentence est tombée. Mamadou Lamine Faye, le père de Doudou, candidat mort à l’immigration clandestine a écopé de 2 ans dont 1 mois ferme pour mise en danger de la vie d’autrui.

il s’agit, certainement, d’une peine d’avertissement puisque le juge en rendant sa décision n’a pas suivi le réquisitoire du parquet. Lequel avait, lors du procès, 2 ans de prison ferme contre le pater du défunt et ses complices. Ces derniers ont écopé de la même peine.

Pour rappel, lors du procès, le père de la victime, qui a regretté son acte, dit avoir payé 250 mille francs CFA afin que son fils puisse voyager. Son acte a été motivé par le fait que beaucoup de jeunes du quartier ont voyagé et ont, aujourd’hui, réussi leur vie. « Si je savais qu’il allait mourir, je ne dépenserais pas mon argent », avait-il regretté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *