A la Une Actualité Politique

Sonko sur ses absences à l’Assemblée nationale : « J’ai un statut à défendre dans ce pays (…) Je ne peux pas me permettre… »

Une question qui revient souvent et, à laquelle le parlementaire Ousmane Sonko aura répondu sur le plateau spécial de Walfadjri, c’est celle de sa régularité à l’Assemblée nationale. Pour le patron de Pastef, « le plus important pour un parlementaire, c’est de détecter les problèmes pour ensuite adresser des questions écrites au gouvernement qui sera tenu d’y répondre dans un délai de 2 mois ». 

Ousmane Sonko a une conception différente de celui qui « ne fait que la routine. C’est à dire, se contenter simplement des 3 mn ou 5 mn du temps de parole. » Ainsi, il a décidé de ne pas  venir en commission ou en plénière, donner sa pensée et être abreuvé d’insultes. « En toute modestie, je pense que j’ai un statut à défendre. Donc, je ne pourrais me soumettre à ce que des deputés se permettent certains écarts à mon endroit », lance Ousmane Sonko.

Toujours dans le régistre des obligations du parlementaire, Sonko souligne qu’il y a un travail essentiel à faire concernant les propositions de lois. Selon lui, « cette question est un parent pauvre de l’Assemblée nationale,  car les députés n’en font pratiquement pas. « On se rend compte généralement que ce sont simplement des projets de loi qui leur sont soumis, mais des propositions, il nous faut y travailler car, elles font partie des plus importantes prérogatives des parlementaires » a-t-il ajouté…DakarActu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *