Actualité international santé

Covid-19 : décès d’un volontaire aux tests pour un vaccin

Un volontaire ayant participé à des tests du vaccin de l’université d’Oxford est mort au Brésil. Selon des sources internes, il aurait reçu un placebo.

Un volontaire brésilien est mort après avoir participé aux tests du vaccin contre le Covid-19 élaboré par l’université d’Oxford. La victime a été identifiée par plusieurs médias brésiliens comme un médecin de 28 ans, décédé des suites de complications liées au virus. Tout juste diplômé de la faculté de médecine l’année dernière, il travaillait dans deux hôpitaux de Rio de Janeiro et était en première ligne du combat contre la pandémie. 

Il s’agit du premier décès d’un volontaire prenant part aux tests d’un des nombreux essais de vaccin en cours dans le monde. Quelque 20.000 volontaires ont pris part à ces tests dans plusieurs pays, dont 8.000 au Brésil, deuxième pays le plus touché par le virus, avec près de 155.000 morts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *