A la Une Actualité Politique

Mimi Touré, Amadou Ba, Aly Ngouille Ndiaye et Makhtar Cissé attendus à l’Ofnac

Conformément à la Loi n°2014-17 relative à la déclaration de patrimoine, les ministres limogés du Gouvernement et la présidente du Conseil économique social environnemental devront repasser à l’Office national de lutte contre et la corruption. Une forte exigence de la société civile sénégalaise qui tient  à la reddition des comptes et aux respects des lois.

Selon L’Observateur, « la même obligation est applicable dans les trois mois qui suivent la cessation des fonctions, pour cause autre que le décès ». Les ministres sortant devraient donc répondre à l’Ofnac.

La même loi permet également à la bande écartée par Macky Sall de ne pas fouler le sol de l’office encore moins se présenter devant les enquêteurs de Seynadou Ndiaye Diakhaté. Mais à une seule condition : « aucune nouvelle déclaration n’est exigée de l’assujetti qui aura établi depuis moins de 6 mois, une déclaration de sa situation patrimoniale dans les conditions prévues par la présente loi. Ce qui n’est pas le cas de Mimi Touré et compagnie selon des sources à nos confrères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *