A la Une Actualité société

Trafic de Passeport diplomatique: le « chef de protocole » du ministre de Justice écope 3 mois…

Aboubakry Sarr a révélé au juge qu’il était le chef de protocole du ministre de la Justice, il y a de cela 1 an. Et malgré l’insistance du juge, il n’a pas voulu entrer dans les détails. Interpelé à la barre, il explique: « j’ai été induit en erreur par le gars qui m’a dit qu’il avait ce quota. C’est lui qui devait confectionner les passeports. C’est à l’issue de ça que je me suis rapproché de lui pour lui dire que j’avais ce quota », a-t-il relaté avant que le procureur Malick Dia ne sollicite l’application de la loi contre lui, rapporte le journal « Les Echos ».

Conseils de la défense, Mes Emmanuel Diatta et Abdou Gningue ont demandé une application bienveillante de la loi à l’endroit de leur client, après avoir plaidé coupable sur les faits. Au final, le tribunal l’a déclaré coupable et lui a infligé une peine de 3 mois assortis du sursis, en sus des intérêts civils de la victime qu’il a réservés.

Le prévenu a été jugé pour les faits  d’escroquerie au préjudice de la partie civile Assane Fall. En effet, le sieur Sarr avait promis un passeport diplomatique à sa victime. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *