A la Une Politique

KAOLACK : LA COUR SUPRÊME SAISIE …

Le différend opposant le premier président de la Cour d’appel de Kaolack, Pape Ousmane Kane, et le juge Yaya Amadou Dia atterrit sur la table du premier président de la Cour suprême, Cheikh Ahmed Tidiane Coulibaly. Qui, actionné par le ministre de la Justice, devra arbitrer.

En effet, dans un communiqué, Me Malick Sall, Garde des Sceaux, informe que l’Inspection générale de l’administration de la Justice (IGAJ), après enquête, lui a remis, le mardi 8 septembre dernier, son rapport, qu’il a transmis au premier président de la Cour suprême, hier jeudi, 10 septembre. Toutefois, dans sa livraison du jour, L’observateur rapporte que le juge Yaya Amadou Dia serait en mauvaise posture. Auditionné par l’IGAJ suite à une plainte du premier président de la Cour d’appel, Pape Ousmane Kane, il a été traduit devant le Conseil de discipline. Et il risque même la radiation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *