Actualité société

BRAQUAGE DE 96 MILLIONS EN PLEIN JOUR : LE GANG DU POLICIER RADIÉ ARRÊTÉ

Coup de filet de la Division des investigations criminelles. Un gang de six personnes mêlées dans un braquage foireux de 96 millions FCFA est tombé, trois jours après son forfait. Un crime n’est jamais parfait, celui-ci l’était encore moins.

Les faits rocambolesques se sont déroulés samedi dernier. Aux allées du Centenaire de Dakar, devenu le haut lieu du commerce chinois, un gang débarque en plein jour dans une boutique tenue par un couple chinois. Trois individus casqués et masqués, certainement pour ne pas se faire reconnaître, davantage que pour se protéger du coronavirus, franchissent avec fracas, la porte de la boutique de chaussures, vêtements et autres gadgets bon marché en provenance de Chine.

Ils sont dirigés par un quatrième individu, lequel entre da la boutique sans porter de masque, visiblement pressé, donnant des ordres de la main et n’hésitant pas à donner des coups de pieds à ses victimes du jour. Pendant que ses acolytes exécutent les directives, l’homme est en contact téléphonique avec celui qui pourrait être un complice du forfait : la rondelette somme de 96 millions FCFA est, en effet, subtilisée du magasin. On passera sur la légalité de thésauriser de tels montants dans une boutique. Mais les agresseurs imprudents n’auront pas le temps de jouir du fruit de leur forfait. À peine 72 heures et les voilà dans les liens de la détention.

Leur cabale aura duré le temps d’une rose et ce n’est point surprenant quand on voit les images des caméras de surveillance dans lesquelles ils sont facilement reconnaissables, notamment le chef de gang qui, en plus, commit l’imprudence de passer un coup de fil qui facilite le travail aux flics pour le localiser et découvrir… qu’il fut un des leurs ! En effet, selon la livraison du quotidien Libération de ce mercredi, il s’agit d’un ancien policier, radié après une précédente arrestation par la Section de Recherches de la Gendarmerie, pour des faits de vol et extorsion de fonds. Le chef tombe pour récidive.

Actuellement en garde à vue à la Division des investigations criminelles, le gang sera rapidement présenté au procureur avant un long séjour carcéral, où ses membres auront le temps de se repentir ou de fomenter leurs prochains coups mieux que samedi dernier. Dilemme cornélien.emedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *