international santé

Covid-19 : l’Inde devient le troisième pays le plus touché, les hôpitaux américains bientôt saturés

Même si elle semble sous contrôle en Europe, la pandémie de coronavirus est toujours active dans une grande partie de la planète, notamment aux États-Unis où les hôpitaux sont au bord de la saturation.

La flambée de nouveaux cas de coronavirus se poursuit sans trêve aux États-Unis, ainsi qu’au Mexique, en Inde, et au Chili. Depuis mars, la pandémie a fait au moins 531 789 morts dans le monde, selon le dernier bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles.

Les États-Unis, qui célébraient ce week-end leur fête nationale, enregistrent depuis plus d’une semaine des nombres d’infections record, bien que le président Donald Trump continue de minimiser la crise, dont il a assuré qu’elle était « sur le point » de s’achever. Le pays a recensé près de 40 000 nouveaux cas et 234 nouveaux décès au cours des 24 dernières heures, selon un dernier bilan publié dimanche par l’université Johns-Hopkins, qui fait référence. Le nombre quotidien de contaminations avait atteint un record de 57 683 cas samedi.

Ne cachant pas son exaspération, le maire démocrate de la ville texane d’Austin, Steve Adler, avait auparavant qualifié le ton du président de « dangereux » pour les habitants de sa ville, dont les services de réanimation risquent d’être débordés « d’ici dix jours ». « Si nous n’infléchissons pas la trajectoire, nos hôpitaux pourraient être surchargés dans deux semaines », a-t-il déclaré sur CNN.

La maire de la ville de Phoenix, Kate Gallego, a abondé dans son sens : « Nous avons rouvert beaucoup trop tôt en Arizona », a-t-elle déploré, plaidant pour un reconfinement de la population.

Une fraction des cas révélée

Plus de 11 millions de cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de la pandémie née en Chine, dont un peu plus de la moitié sont aujourd’hui considérés comme guéris du Covid-19. Toutefois, le nombre de cas diagnostiqués ne reflète qu’une fraction du nombre réel de contaminations.

Certains pays ne testent que les cas graves, d’autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

La tendance demeure également inquiétante dans plusieurs pays d’Amérique latine. Le Chili a annoncé, dimanche, avoir franchi le seuil des 10 000 morts, et la Colombie celui des 4 000 morts. Au Pérou, le nombre de personnes contaminées dépasse les 300 000, dont plus de 3 600 nouveaux cas au cours des 24 dernières heures.

Le ministre bolivien de la Santé Eidy Roca a été hospitalisé pour des « complications dues au Covid-19 ». Quant au Mexique, il est devenu, samedi, le cinquième pays le plus endeuillé, avec 30 366 décès.

L’Inde, troisième pays le plus touché

De son côté, l’Inde a annoncé, lundi, avoir recensé un total de près de 700 000 cas de Covid-19 depuis le début de l’épidémie, devenant le troisième pays du monde le plus touché en nombre de contaminations, devant la Russie.

Selon le ministère indien de la Santé, un total de 697 358 cas d’infection au nouveau coronavirus ont été recensés depuis le début de la pandémie, dont quelque 24 000 au cours des dernières 24 heures, pour 19 963 décès. Le gouvernement craint qu’un demi-million de personnes ne soient contaminées d’ici la fin du mois de juillet.

En Iran, les autorités ont annoncé, dimanche, 163 décès, portant à 11 571 morts le bilan de la pandémie dans ce pays, le plus durement touché au Proche et au Moyen-Orient.

Et deux mois après son déconfinement, Antananarivo, capitale de Madagascar, sera de nouveau placée en confinement à partir de lundi.   

L’Australie ferme la frontière entre ses deux États les plus peuplés

De son côté, l’Australie va isoler l’État de Victoria du reste du pays et mettre en place des mesures sans précédent pour lutter contre une inquiétante hausse du nombre de cas de coronavirus, ont annoncé les autorités, lundi.

Pour la première fois depuis le début de la pandémie, la limite qui sépare les deux États les plus peuplés de l’immense île-continent – celui de Victoria et celui de Nouvelle-Galles du Sud – sera fermée à compter de minuit dans la nuit de lundi à mardi, ont déclaré les autorités de ces deux États.

Victoria a fait état, lundi, d’un nombre record de 127 cas alors que le virus s’est propagé dans la ville de Melbourne, notamment dans plusieurs immeubles densément peuplés.         

L’Europe continentale, en plein déconfinement, s’inquiète elle aussi de résurgences de l’épidémie, qui ont déjà conduit les autorités de plusieurs pays à décider de nouvelles restrictions locales.

Après une région de 200 000 habitants, samedi, en Catalogne, 70 000 personnes ont été soumises, dimanche, à des mesures d’isolement en Galice, dans le nord-ouest de l’Espagne, deux semaines après la levée du sévère confinement imposé à ce pays.

En Suisse, les autorités sanitaires du canton du Jura ont placé en quarantaine pour dix jours 360 élèves et leurs 50 professeurs après la découverte de plusieurs cas.

La Grèce a annoncé, dimanche, qu’elle fermait ses frontières à tous les ressortissants de Serbie jusqu’au 15 juillet à cause d’une flambée de contaminations dans ce pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *