A la Une Sport

Barcelone : Quique Setien parle en fin sur le cas Griezmann

4 minutes, c’est le temps de jeu qu’à eu Antoine Griezmann hier, face à son ancienne équipe, l’Atletico Madrid. Pourtant acheté au prix fort de 120 millions d’euros, le joueur est devenu un remplaçant en cette fin de saison. Alors que l’affaire fait beaucoup parler en Espagne, Quique Setien, après le match face à l’Atletico (2-2), a tenté d’expliquer pourquoi il met Griezmann sur le banc. Mais loin de se faire comprendre, il a encore enflammé l’affaire.Face à l’Atletico, le Barça a peut-être dit adieu au titre en Liga. Mais en conférence de presse d’après match, un autre sujet faisait débat : le cas Griezmann. En débriefant la rencontre, Setien a affirmé qu’il avait du mal à trouver une place au joueur français pour ne pas risquer de déséquilibrer son équipe. « Il est vrai que je n’aurais peut-être pas dû le faire entrer en jeu. Je ne voulais pas l’humilier. C’est une décision compliquée (…) Suárez, je dois toujours essayer de l’avoir sur le terrain, Leo Messi pareil et il n’a pas été facile de lui (Griemann) trouver une place sans déstabiliser l’équipe », a-t-il déclaré.

Vrai ou pas vrai, c’est le mot « déstabiliser » qui est mis en avant par la presse espagnole, qui ne cesse de relayer ces propos de Setien. Mundo Deportivo titre même : « les propos polémiques de Setien sur Suarez et Griezmann ». 

L’entraîneur du Barça ne se limite pas là et ajoute qu’il comprend bien le malaise de Griezmann, mais qu’il ne s’excusera pas. « Je vais lui parler, je ne m’excuserai pas mais je comprends qu’il peut se sentir mal, et moi aussi pour lui car c’est un grand professionnel et une grande personne », dit-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *