A la Une Politique

UN BÉNÉFICIAIRE DÉCHIRE SON TICKET

Ça, c’est un rassemblement où je ne m’y connais pas’’. Cette réaction d’une des bénéficiaires de l’aide alimentaire, ce lundi, 15 juin, à Ouakam, en dit long sur les conditions de distribution des kits délivrés par Mansour Faye, le ministre du Développement communautaire, de l’Équité sociale et territoriale, en présence du maire de la Commune, Samba Bathily.

En effet, de longues files d’attente ont été observées devant l’école du Camp, jouxtant le Lycée Jean Mermoz. Tous portent le masque mais on est loin de la distanciation physique. « Cela se passe alors qu’on écoute, tous les matins, le bulletin du ministère de la Santé, nous exhortant à respecter les mesures barrières dont la distanciation physique », rouspète une autre.

« Si je savais que cela allait se passer ainsi, je ne serai pas venue. A la place, j’aurai remis mon ticket à un des membres du Comité de mon quartier. Il me l’aurait apporté », se lamente encore une autre.

Devant le portail de l’école, un gendarme, une liste en main, faisait l’appel. Des bénéficiaires se bousculaient dans l’espoir d’attendre leur nom.

C’est vers 13 heures que certains ont commencé à rebrousser chemin. Dans tous ses états, un monsieur a tout simplement déchiré son ticket.

Le kit, réservé aux ménages démunis, comprend deux sacs de riz, un petit sac de sucre, deux paquets de pâtes alimentaires, deux bouteilles d’huile, et un carton de savon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *