A la Une société

Cité dans une affaire de faux billets, Farba Senghor se défend

Il serait cité dans l’affaire de la saisie de deux milliards d’euros en faux billets. Farba Senghor, dans un entretien avec nos confrères d’ iGfm, dément toute implication dans cette affaire.
« C’est une information infondée, fausse fabriquée de toutes pièces. Parce que je ne connais personne parmi les personnes impliquées. Je ne connais aucun proche de ces personnes. Je n’ai eu vent de cela qu’à travers la presse qui m’a interpellé. Donc à mon avis, c’est une affaire qui a été fabriquée pour empoisonner l’opinion » a-t-il affirmé. Avant d’ajouter « C’est à dessein. Parce que ces mois-ci, j’interviens beaucoup au niveau des radios, des télés et réseaux sociaux sur le coronavirus et mes relations avec le président sont au beau fixe. Et je sais qu’il y a des gens qui sont désemparés, qui veulent coute que coute me porter un coup pour brouiller mes relations avec le président.
« Pape Diop la dernière fois que je l’ai vu c’est au cours d’un décès. On ne se parle même pas au téléphone. Donc comment on peut faire affaire avec quelqu’un qu’on ne voit pas avec qui on ne parle pas. Ce n’est pas possible ».L’ancien ministre se veut catégorique : “Personne ne m’a contacté. Personne ne peut me contacter. Parce que cette affaire ne me concerne pas. Aucune police, aucun gendarme ne m’a contacté » a assuré Farba Sarr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *