A la Une société

UN RÉSEAU DE TRAFIC D’ARMES DÉMANTELÉ PAR LA DIC

L’arsenal saisi incite à la réflexion. 178 bombes à gaz, 24 pistolets, 13 tasers, 80 matraques et plusieurs paires de menottes, voilà le butin récupéré, avant-hier, par la Division des investigations criminelles (Dic), lors de perquisitions de deux dépôts à la Gare de Petersen et à Ouakam.

Le présumé cerveau de ce trafic d’armes, El Hadj Malick Diop, et son livreur, un Guinéen du nom de Mamadou Saïdou Diallo, ont été arrêtés, rapporte le quotidien L’Observateur.

La vente des armes se faisait de bouche à oreille, avec livraison à domicile. Selon les informations du journal, tous les acquéreurs de ces armes seront auditionnés dans la semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *