A la Une société

Covid’19: polémique autour du décès de Serigne Abdou Khadim Mbacké

Une polémique a éclaté vendredi à Touba, ville située à près de 200 km de Dakar, suite au rappel à Dieu de Serigne Abdou Khadim. Le chef religieux est présenté comme étant le 14e décès lié au coronavirus, selon le communiqué du ministère de la Santé.

L’information à peine répandue, la tension est montée d’un cran, selon nos confrères de L’Observateur. Les fidèles n’ont pas voulu croire à cette information des autorités sanitaires. Proches et famille du défunt sont sortis pour démentir cette information.Le président Directeur général du groupe MbindTV, membre de la famille, est le premier à aller au front pour attaquer le communiqué du ministère de la Santé. « Le défunt marabout était alité depuis plus d’une décennie. C’était un diabétique qui a vu ses deux jambes amputées. Il était esseulé dans son domicile où il ne recevait aucune visite », a-t-il dit.Le vieux, dira-t-il, était une personne d’un tempérament bouillante à telle enseigne que seuls quelques rares membres de la famille avaient accès à lui. Serigne Souhibou Mbacké Abdou Aziz embouche la même trompette en s’inscrivant en faux contre l’âge qui a été attribué au défunt. »C’est faux. Le vieux n’avait pas cet âge. Serigne Mountakha n’a pas 85 ans. Le communiqué du ministère de la Santé est erroné. Serigne Khadim Mbacké n’est pas décédé du coronavirus », a-t-il soutenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *