A la Une international

COVID-19 à Madagascar: Les Élèves Reprennent Les Cours

Alors que leur lycée a rouvert après avoir été fermé pendant un mois en raison du coronavirus, des élèves de la capitale de Madagascar ont reçu des masques faciaux et une petite bouteille d’extrait de plantes qu’on leur a dit de boire pour les protéger du COVID-19.

Beaucoup grimaçant à son goût amer, les élèves avalèrent la boisson et entrèrent à l’école pour reprendre les cours, où ils étaient maintenant assis un à un au lieu de deux sur une table, pour une distance plus sûre.

Le président de Madagascar, Andry Rajoelina, a fait la promotion du remède contre le Covid-19, Covid Organics, à la télévision nationale en disant que cela “changera le cours de l’histoire”.

Il n’y a aucun médicament approuvé pour COVID-19 et de nombreux traitements et vaccins sont actuellement testés dans le monde. Mais le Madagascar, une nation insulaire de l’océan Indien de 26 millions d’habitants, compte actuellement que 38 patients sous traitement et aucun décès. Là ou les puissances mondiales comptes milliers de morts.

Les sceptiques soutiennent que le remede à base de plantes n’a pas été testé scientifiquement et il n’y a aucune preuve qu’elle fonctionne contre COVID-19. Mais le président en fait la promotion avec enthousiasme.

“Ce que nous voulons faire aujourd’hui, c’est vulgariser cette boisson pour protéger notre population”, a déclaré Rajoelina à la télévision, puis a bu une bouteille de la concoction.

La boisson est distribuée gratuitement dans certaines écoles qui rouvrent et dans les quartiers pauvres. Ailleurs, il est vendu pour environ 30 cents pour une bouteille de 11 onces.

La boisson a été développée par l’Institut malgache de recherche appliquée, une organisation privée qui, depuis plus de 30 ans, étudie les utilisations des médicaments traditionnels de Madagascar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *