A la Une Politique

ACHAT DE RÉSIDENCES À NEW YORK PAR L’ETAT DU SÉNÉGAL???

Selon le site américain Therealdeal.com visité par Emedia.sn, le Sénégal vient de débourser 25 millions de dollars (environ 15 milliards F CFA) dans un accord de copropriété en vrac près du siège des Nations Unies à Midtown East. Le dossier, plus complexe qu’on ne pourrait l’imaginer, remonte à 2009 quand le Sénégal avait récupéré un site vacant dans ce quartier chic de New York, pour 23,9 millions de dollars (environ 14 milliards FCFA).

L’Etat prévoyait de s’associer à la compagnie Glacier Global Partners pour construire un bureau à usage mixte et une tour de copropriété sur ledit site. Mais en 2013, Glacier a accusé le Sénégal de faire un rétropédalage pour obtenir de meilleures conditions financières avec un autre partenaire, GSR Concrete, contrôlé par Ron Yeffet, précise le média spécialisé dans les actualités immobilières de New York.

En 2014, le Sénégal a transféré une participation de 50% à une société à responsabilité limitée (SARL) – East 44th Developers LLC – qui était liée à un autre développeur pour 25 millions de dollars. C’est alors qu’un plan a été élaboré pour construire une tour de 22 étages sur le même site. L’accord prévoyait également que le Sénégal rachèterait deux des immeubles, une fois la construction terminée du bâtiment de 19 étages.

FODÉ SECK PARMI LES PROMOTEURS, CHEIKH NIANG SIGNATAIRE DES DOCUMENTS

Selon les dossiers du procureur général de New York, les promoteurs de la copropriété sont Adam Gordon, le propriétaire de Pride, Isaac Yeffet, un ancien chef de la sécurité du ministère israélien des Affaires étrangères qui dirige désormais une société de conseil dans le New Jersey et Fodé Seck, ancien représentant permanent du Sénégal auprès des Nations Unies.

Le Sénégal a acheté l’unité commerciale, qui s’étend sur plus de 10 000 pieds carrés de la cave au deuxième étage, pour 13 millions de dollars (environ 7,8 milliards FCFA). Il a également acheté l’un des deux grands composants résidentiels de l’immeuble, qui contient chacun plusieurs compartiments individuels, pour 11,6 millions de dollars (environ 7 milliards FCFA). Le compartiment résidentiel du Sénégal comprend 15 niveaux, à louer sur cinq étages, selon les plans d’offre du condominium. Le deuxième bloc résidentiel contient 62 appartements en location sur 14 étages de l’immeuble de 19 étages, selon le plan d’offre. Les dossiers publics montrent que le développeur, East 44th Developers LLC, conserve tout son intérêt dans cette partie du bâtiment.

Cheikh Niang, le représentant permanent du Sénégal auprès des Nations Unies, est le signataire des documents pour les copropriétés. Les actes ont été signés le 17 mars et les ventes ont été enregistrées fin avril 2020. Interrogé par le média américain, la Mission diplomatique permanente de la République du Sénégal auprès des Nations Unies n’a pas répondu à une demande de commentaires. Emedia.Sn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *