Actualité international

HOLLANDE RETRACE SA VIE AVEC PAPE DIOUF

«  J’ai rencontré Pape Diouf bien avant d’être à l’Élysée. Il m’avait soutenu. Discrètement, mais sincèrement. Je le savais tenté par un mandat politique. Avant les municipales de 2014, j’avais essayé de le convaincre de participer à un vaste rassemblement de la gauche à Marseille. Il m’avait écouté, il m’avait confié ses réserves. Il se méfiait des partis. Il avait aussi des scrupules. Il ne voulait pas mélanger le foot et les élections. Finalement, il se présenta comme indépendant de gauche. Plus tard, nous en avons souri.

En lui remettant la Légion d’honneur en 2013, je tenais à distinguer un homme qui, fier de ses origines, tenait à faire partager son amour de la langue française. Elle avait représenté pour lui un accès aux œuvres et à une culture universelle. C’est ainsi qu’il avait exercé son métier de journaliste. Le sport était un récit, le football une aventure, les joueurs des êtres humains. Comme agent, il avait…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *