Actualité

COVID 19-L’OMS REÇOIT 2 MILLIONS DE DOLLARS DE LA BAD

La Banque africaine de développement (BAD) a affirmé mercredi avoir approuvé une aide d’urgence d’environ 208 millions de shillings kényans (2 millions de dollars américains) en faveur de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), afin de renforcer sa capacité à aider les pays africains à contenir la pandémie de COVID-19 et à en atténuer les effets.

La BAD a déclaré dans un communiqué que la région Afrique de l’OMS utiliserait ces fonds pour renforcer les capacités de 41 pays africains en matière de prévention de l’infection, de dépistage et de gestion des cas.

« Cet octroi permettra aux pays membres de la région de mettre en place de solides mesures de confinement dans les 48 heures suivant la confirmation de cas de COVID-19 et aidera également la région Afrique de l’OMS à diffuser des informations et à sensibiliser davantage les communautés », a indiqué le Département du capital humain, jeunesse et développement des compétences de la BAD.

La banque a souligné que cette aide, qui répond à un appel international de l’OMS, serait utilisée par l’organisme mondial pour équiper les pays membres de la région à prévenir, détecter rapidement, étudier, contenir et gérer les cas détectés de COVID-19.

Cette aide fait partie de plusieurs interventions de la BAD visant à aider les pays membres à faire face à la pandémie qui, bien que lente à arriver en Afrique, se propage rapidement et met à rude épreuve des systèmes de santé déjà fragiles, a-t-elle ajouté.

« L’OMS Afrique va également renforcer les systèmes de surveillance, acheter et distribuer des kits de tests de laboratoire et des réactifs, et soutenir les mécanismes de coordination aux niveaux national et régional », a fait savoir la BAD.

Elle a indiqué que l’aide d’urgence contribuerait à un plan de préparation et d’intervention de l’OMS de 50 millions de dollars, que d’autres partenaires, dont le système des Nations Unies, soutient également.

La BAD a déclaré qu’elle dévoilerait un ensemble de mesures d’assistance financière permettant aux gouvernements et aux entreprises d’apporter des réponses souples pour atténuer l’impact économique et social de cette pandémie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *