Actualité santé

ABDOULAYE DIOUF SARR SAISIT LE PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE SUR L’AFFAIRE DES FAUX MÉDECINS

Après l’ordre des médecins, le ministre de la Santé et de l’Action sociale a porté plainte contre le faux médecin qui réalisait des tests sur des cas suspects de Coronavirus. L’annonce a été faite par le Docteur Alyose Diouf, directeur de cabinet du ministre de la Santé et de l’Action, qui informe que Diouf Sarr a saisi directement le procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye. En effet, le faux Docteur, Amadou Samba examinait des patients souffrant des symptômes de la Covid 19 qu’il a ensuite « testés négatifs » avant de leur délivrer des bulletins de santé portant l’entête et les sceaux de l’Institut Pasteur. Il a signé plusieurs contrats de partenariat, des prestations, de vente de thermo-flashs, de gels hydroalcooliques avec plusieurs sociétés privées, étatiques et institutionnelles de la place. Les termes des contrats portaient essentiellement sur un suivi médical d’agents revenus de pays à risques.

Fort de ces contrats, le faux médecin effectuait des prélèvements sanguins et consultations sur des agents suspects dans les locaux de ces sociétés partenaires et s’engageait à effectuer des tests Covid 19 à d’autres patients dans son cabinet sis à Rufisque.

Mais curieusement, l’ensemble des tests qu’il a eu à effectuer pour le compte d’une kyrielle de structures se sont révélés négatifs. Selon Libération, peu avant son arrestation, il a testé et déclaré négatif au coronavirus un employé de la Caisse de dépôts et Consignations (CDC). Il prélevait, selon la même source, le sang de ses « patients », qu’il jetaité ensuite dans les toilettes de sa maison à Keur Ndiaye Lo. Il a eu à tester plusieurs diabétiques en leur fourguant des analyses en toc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *