international

Attantat raté au Soudan: le Premier ministre Abdalla Hamdok frôle la mort

L’explosion a retenti lors du passage de son convoi près d’un pont de Khartoum, ce lundi matin. Selon son chef de cabinet, le Premier ministre n’a pas été touché. Il aurait été placé en lieu sûr. L’attentat, qui n’a pas encore été revendiqué, n’a pas fait de victime.

L’explosion a eu lieu vers 9 heures ce lundi matin, alors que le convoi du Premier ministre Abdalla Hamdok se dirigeait vers les bureaux de ce dernier, près de l’un de ponts de la capitale. L’attentat n’a heureusement pas fait de victime.Abdalla Hamdok aurait été immédiatement évacué vers un lieu sûr, comme l’a indiqué son chef de cabinet Ali Bakhit via son copte Facebook, et comme l’ont ensuite confirmé des membres de la famille du Premier ministre à des journalistes soudanais. En outre , Abdalla Hamdok a finalement rassuré qu’il se portait bien avant de souligner qu’il entendait poursuivre la politique menée depuis son arrivée au pouvoir en août 2019 Sur Twitter .

Le quartier de Kober, dans le nord-est de la capitale, où a eu lieu l’attaque, est désormais complètement bouclé par les forces de l’ordre. On aperçoit seulement quelques véhicules de type SUV légèrement endommagés par la déflagration. Derrière le périmètre, une cinquantaine de partisans d’Abdalla Hamdok se sont déjà regroupés pour chanter « sahourah, sahourah », qui signifie « révolution » en arabe et qui était un slogan lors des événements qui ont conduit à la destitution de l’ancien président Omar el-Béchir.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *