société

Trafic de drogue: Le fils d’un chef religieux arrêté a touba

Mis aux arrêts le 25 février dernier au quartier Darou Marnane à Touba , Ch. A. Mbacké âgé de 32 ans qui porte un nom aux antipodes des interdits, a été déféré et placé sous mandat dépôt depuis hier à rebeuss hier, après avoir passé la nuit à la brigade spéciale de Touba.

Supposé être un caïd à la tête d’une bande de malfaiteur, il a été pris en filatures par les pandores, lors d’une opération conjointe entre les brigades de Mbacké et Touba. Le bonhomme qui vivait en étroite complicité avec son voisinage qui n’a jamais soupçonné en lui un quelconque trafic, a été lâché par ses acolytes arrêtés par la section de recherche de la gendarmerie. Suite à l’arrestation de certains membres à sa bande par la section de recherche de Dakar, l’homme au patronyme lié à la ville de Touba, qui gère un magasin a été filé et arrêté mardi dernier vers 12 heures, par les éléments des brigades de gendarmerie de Touba et Mbacké.

Ch. A Mbacké, accusé d’être le cerveau d’un réseau de trafic de drogue bien implanté au Sénégal avec des ramifications en Gambie et en Europe. Depuis la Gambie ou vit la femme du présumé cerveau de la bande et serait elle aussi un maillon de la chaine. Certains éléments du groupe dont un nommé B. Fall et un autre du nom de M. Fall sont déjà aux arrêts. Ch. A Mbacké aurait reconnu sans ambages les faits qui lui sont reprochés : une implication dans un trafic international de drogue Il s’est laissé prendre sans opposer de résistance, puisque lui-même a reconnu être un fumeur et trafiquant de drogue. Le voisinage l’a enfoncé en reconnaissant qu’un défilé incessant de personnage douteux dans son domicile à Darou Salam.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *