A la Une Actualité National Opinion société

Mauvaise gestion de l’APS : Thierno Birahim Fall, facteur dégradant à tous points de vue

La situation est très alarmante à l’Agence de Presse Sénégalaise (APS). Le très controversé directeur général continue de désobéir impunément à son ministre de tutelle et à son conseil d’administration. Ses problèmes de gestion, et d’orientation ont déjà plongé la structure dans l’impasse, avec une spirale d’arriérés de salaires et autres problèmes sociaux.

Abus d’ « autorité » ou excès de zèle ?

Voilà que Thierno Birahim Fall se signale encore par un limogeage arbitraire et un délogement fracassant d’agents. Il est d’ailleurs accusé d’avoir violenté la responsable du service commercial.

Alors que APS S.A n’a pas encore épuisé son processus de mise en place, il anticipe comme si le président Macky Sall lui avait soufflé à l’oreille qu’il est l’Alpha et l’Oméga à ce poste, en procédant à des affectations et autres nominations.

Désobéissance administrative…

Des décisions que le secrétaire général du gouvernement lui a demandé de rapporter. Mieux, le conseil d’administration de l’APS, après sa réunion du 26 décembre, lui avait également ordonné de rapporter la décision du 24 décembre. Mais, il passe outre.

En plus de ces injonctions, le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop a adressé une note verbale à Thierno Birahim Fall qui ne s’exécute pas, préférant faire venir des huissiers de justice pour qu’ils constatent le refus des deux (2) dames, de restituer les documents qu’elles gardent.

Défiance délibérée au ministre de tutelle

Le ministre de la Culture et de la communication, revenant à la charge le 31 décembre 2019, avec cette fois-ci une Note écrite N°002350 et estampillée « TRES URGENT », lui demandant de façon formelle, de rapporter ses décisions prises depuis le 24 décembre. Mais, le ministre Abdoulaye Diop fera face à une insubordination démesurée de Thierno Birahim Fall qui, finalement a remercié les deux dames (responsables des services commercial et financier). Le Dg de l’APS ne s’en arrête pas là parce qu’il suspend de ses fonctions, le secrétaire général du SYNPICS, par  ailleurs agent de la boite, Bamba Kassé en l’occurrence.

Le Dg de l’APS croit que sa proximité supposée avec Macky Sall, lui confère une « impunité »

Si Thierno Birahim Fall a eu le culot de braver les directives du Conseil d’administration et de son ministre de tutelle, c’est parce qu’il espère une protection en haut lieu.

Il se gargarise de sa carte de militant de l’Alliance pour la République (APR, au pouvoir) et de sa proximité supposée avec la famille présidentielle.

Il disposerait d’un blanc-seing qui lui permet même de promouvoir des agents de l’APS à des postes de responsabilités qui n’existent pas jusqu’ici dans la nomenclature de l’Agence et plus grave dans le cadre de la transition vers l’installation de la nouvelle Société nationale de l’Agence de Presse sénégalaise (SN-APS).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *