Actualité société

Déchets médicaux sur des plages : Un hôpital pris en flagrant délit

Le décor est hideux à la plage du Cap manuel ! Des poches de sang, des seringues et autres matériels hospitaliers usés jonchent le sol. Difficile de croire qu’on est sur une plage du centre ville de la capitale sénégalaise, Dakar. Les auteurs de ce désastre environnemental doublé d’un risque infectieux majeur pour ceux qui fréquentent cette plage, ne sont autres que ceux qui sont censés veiller à notre bonne santé.

En effet, le centre hospitalier Aristide Le Dantec qui pourtant dispose d’un incinérateur déverse en cachette ses déchets biomédicaux sur la plage à l’insu des autorités de la direction de l’environnement et des établissements classés (Deec), aux abonnés absents.

Aux dernières nouvelles, le ministre de l’Urbanisme et de l’Hygiène publique Abdou Karim Fofana s’est lui-même déplacé ce dimanche 2 février pour constater les rejets médicaux sur la plage du Cap Manuel. Il a pris les camions de gravats en flagrant délit, avant d’ordonner l’arrêt des rejets, en faisant bouger la police et le préfet de Dakar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *