A la Une

Justice: perpétuité pour le meurtrier de Fatouma Mactar Ndiaye

La sentence est tombée tel un couperet sur la tête de Samba Sékou Dia Sow. La Chambre criminelle de Dakar vient de le condamner, ce mardi, aux travaux forcés à perpétuité pour la mort de la 5ème vice-présidente du Conseil économique social et environnemental (Cese).

Rendant sa décision, le juge a disqualifié les faits d’assassinat, d’actes de barbarie ou torture et de vol avec effraction en tentative de vol avec effraction et usage d’arme sans autorisation administrative ayant entraîné la mort de Fatoumata Mactar Ndiaye. Pis, le président de ladite chambre a retenu la tentative de meurtre au lieu de la tentative d’assassinat à l’encontre de Samba Sow au préjudice du fils de la défunte, Adama Oudou Ba.

Pour les dommages et intérêts, le chauffeur doit allouer la rondelette somme de 200 millions de FCFA à la famille de l’ancienne vice-présidente du Cese. Samba Sékou Dia Sow devra également verser 150 millions de FCFA à Adama Ba pour toute cause et préjudice subis. Soit un montant total de 350 millions de FCFA. Cependant, les parties civiles avaient réclamé 500 millions de FCFA, lors du procès.

Le coupable avait égorgé sa patronne Fatoumata Mactar Ndiaye le 19 novembre 2016 chez elle à Pikine précisément dans la chambre à coucher de sa victime. Samba Sow a tenté de voler 300.000 FCFA à la défunte pour se marier avec sa copine Mbenda Fall, le 26 novembre 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *